Jeudi 19 octobre 2017

Accueil

Billet d'humeur

Actualité

Biographie

Les livres

Les pièces

Un jour j'irai...

La philo en folie

Vidéo d'humeur

Liens

Envoyer un message


Philo en folie

Philo en folie 2010

La « Philo en folie », festival autrefois implanté à Saint Vallier, se déplace en 2012 à Cluny, sous la forme provisoirement plus modeste d’une carte blanche à Yves Cusset, avec deux spectacles tout public et une représentation scolaire, du 16 au 19 avril.


Voilà la lettre que j’ai écrite au journal de Saône-et-Loire (partiellement publiée en juillet 2010) suite à la décision soudaine de la mairie de Saint Vallier de ne pas reconduire en 2011 le festival « La Philo en Folie » :

« La Philo en Folie, festival de la pensée joyeuse, est un festival audacieux autour de la philosophie, mais sans prétention ni élitisme, avec des spectacles qui n’opposent pas le rire et la réflexion, des conférences et des cabarets qui n’ont d’autre ambition que de donner à partager la joie de penser. Il est devenu en quatre années un point de repère de la saison dans la communauté d’agglomération, malgré la difficulté à mobiliser un public autour d’une matière qui peut faire peur. Ce festival, on commence à en parler de plus en plus, et bien au-delà des limites de l’agglomération, du département ou de la région (il en a été question sur France3 Bourgogne mais aussi sur France Inter et France Culture), il suscite la curiosité et l’intérêt, en particulier de tous ceux qui se demandent comment on peut faire rire tout en suscitant la réflexion philosophique, il est attendu par un public qui s’est désormais familiarisé avec cette approche et par des partenaires de plus en plus enthousiastes (Barouf en Clunisois, la ville de Charolles et le lycée Witmer, le lycée Mathias à Chalon, les Ateliers du Jour à Montceau, le collège et l’espace culturel de Montchanin…), bref il est en train d’éclore pleinement, de devenir un grand, et voilà que la ville de Saint Vallier, son producteur jusqu’à cette année, décide aussi brutalement qu’arbitrairement d’y mettre un terme, alors même que le programme de l’édition 2011 avait déjà été établi et les artistes sollicités, poussant la grossièreté jusqu’à prendre cette décision sans prendre une seule fois la peine de m’en informer. Dans sa lettre bien tardive, le maire, qui n’a jamais daigné honorer ce festival de sa présence, même très furtive, avance des prétextes fallacieux de restrictions budgétaires, alors que ce festival est le moins onéreux qui se puisse faire, vu sa densité, et qu’il est largement soutenu par le Conseil Général, et argue de la fréquentation décevante cette année, alors qu’il n’y a qu’une très légère baisse, à mon sens surtout due à une communication insuffisante de la mairie et à une regrettable absence de coordination de la programmation avec celle de l’Embarcadère, tandis que la fréquentation dans les communes partenaires a encore augmenté. Particulièrement étonné et abattu de cette décision, moi qui n’ai jamais rien cherché d’autre dans ce festival dont je m’occupe bénévolement qu’à faire partager mon enthousiasme pour une autre manière de faire de la philosophie, suivi en cela par une équipe de l’Espace Culturel Louis Aragon particulièrement investie, j’ai été heureux malgré tout d’avoir quelques réactions scandalisées de spectateurs et partenaires qui se reconnaitront et que je remercie. Ces réactions me donnent la force d’essayer de continuer malgré tout, sous une forme indépendante et provisoirement plus légère, en me désolant de voir que la culture, lorsqu’elle manifeste un peu d’exigence et respecte le public, continue de susciter des réactions de rejet. »

Espérant que « La Philo en Folie » trouvera meilleur accueil à Cluny en 2012 !

 

Voir le programme de la saison culturelle à Cluny (p 23)

Renseignements et réservations à la Mairie de Cluny:
03 85 59 05 71